Picture of author.
10 Works 3,477 Membros 67 Críticas 9 Favorited

About the Author

Bryan Sykes is professor of genetics at the Institute of Molecular Medicine at Oxford University & was the editor of "The Human Inheritance: Genes, Language, & Evolution". (Bowker Author Biography)

Obras por Bryan Sykes

Etiquetado

Conhecimento Comum

Membros

Críticas

It was a little odd reading about the genetic makeup of my country from the perspective of a Brit, but definitely an interesting look at using genetics to investigate genealogy and figuring out where all our bits and pieces come from (though I imagine if I ever do a chromosome painting of my own it'd be rather monocolor...)
 
Assinalado
Daumari | 11 outras críticas | Dec 28, 2023 |
The genetics are probably out of date
 
Assinalado
GigiB50 | 13 outras críticas | Dec 18, 2023 |
A fascinating read, but I was left feeling a little short-changed. The book is better in its description of the process of collecting and analysing modern British DNA, than it is in linking those samples to earlier peoples of the British Isles. That accurately reflects the scientific reality, but I couldn't help feeling a little short-changed - I think the blurb and the hoopla raised my expectations too far.
 
Assinalado
mbmackay | 13 outras críticas | Nov 1, 2023 |
> LA MALÉDICTION D’ADAM, de Bryan Sykes - Éd. Robert Laffont. — Menée de main de maître par un grand généticien britannique qui a le talent d’un romancier, ce livre a des chances de vous couper le souffle. Bryan Sykes s’était fait remarquer pour sa première enquête, "Les 7 filles d’Eve", qui montrait qu’en analysant l’ADN des mitochondries (qui ne viennent que de nos mères), on prouvait que tous les humains actuels descendent de sept femmes, elles-mêmes descendantes d’une seule Africaine d’il y a 200 000 ans. Une étude comparable a été menée en analysant un fragment de l’ADN du chromosome Y (qui caractérise les mâles et ne peut venir que des pères).
Résultat : une autre arborescence remontant aussi en Afrique. Mais beaucoup plus récente : moins de 50 000 ans. Pourquoi ? Plongez dans le livre de Sykes, pour découvrir l’hallucinante réalité. Dans une sorte de guerre sans pitié entre les mitochondries femelles et les chromosomes Y mâles, ces derniers ont soudain profité de la “civilisation” (à partir de l’agriculture), pour répandre leurs gènes suivant une méthode propre : massacre, propriété, richesse, pouvoir, viol. Des siècles après, on découvre que les gènes des grands tyrans (par exemple Gengis Khan) ont des millions de descendants. 95% des gènes Y des Sud-Américains actuels viennent des conquérants européens. Mais voilà, le mâle a conduit la biosphère dans une impasse telle que les gènes femelles (tout aussi égoïstes, mais beaucoup plus calmes) ont entamé une énorme contre-attaque : la “force” du sperme est en chute libre. D’ici cinq siècles, dit Sykes, les mâles auront quitté le pouvoir. Dans cinq milllénaires, ils auront disparu. Fascinant d’érudition - et débordant d’humour. (Patrice van EERSEL)
Nouvelles Clés
… (mais)
 
Assinalado
Joop-le-philosophe | 4 outras críticas | Mar 30, 2023 |

Listas

Prémios

You May Also Like

Associated Authors

Jared Oriel Cover designer

Estatísticas

Obras
10
Membros
3,477
Popularidade
#7,320
Avaliação
3.8
Críticas
67
ISBN
96
Línguas
13
Marcado como favorito
9

Tabelas & Gráficos